Le fruit défendu (Acte II)

Mes chers Ksos,

À peine avais-je publié mon article pour déverser toute ma bile sur cette entreprise internationale au symbole fruitier bien connu que ces derniers m’ont donné tort. Des jours à tenter de me connecter sans comprendre la raison de ce rejet réduit en poussière, à l’état d’un vague souvenir avec ce tweet de l’ami @Murdoc80s, Vendredi 17 août:

ET BIM DANS MA FACE!!!!

Effectivement, il se trouve que ça marche sans que l’on sache pourquoi, de la même façon que personne ne savait pourquoi cela ne marchait plus. Bref.  Pas de polémique.

Je pourrais être dans une optique de revanche malsaine en argumentant que cette boite à un niveau de communication en dessous du niveau de la mer, inexistant. Mais nous ne polémiquerons pas, je vous l’ai déjà dit et je le répète, ce serait inutile et contre-productif.

Je pourrais également sombrer dans la paranoïa et le complotisme de bas étage en invoquant une possible collusion entre certaines personnes qui me suivent sur Twitter et Apple. C’est de notoriété publique, ils ont des informateurs placés judicieusement dans toutes les strates de la société civil (certains vont jusqu’à pointer les plus hautes sphères de l’état) qui les préviennent immédiatement de toute attaque ou controverse naissante à leur encontre. Effrayée par la capacité de ce podcast à fédérer toute une fange de la population qui auraient pu constituer une Class Action pouvant les amener à essuyer au tribunal une condamnation historique, voire à un démantèlement complet de l’entreprise, la société Apple a fait le choix stratégique de me tourner en ridicule en réactivant l’accès au Podcast Store le jour de la publication de mon article. Car je le rappelle, nous faisions face à un véritable scandale internationale et en tant que lanceur d’alerte, j’avais le devoir de prévenir mes concitoyens pour les protéger de… et bien de… je ne sais pas moi, de les protéger voilà! Échec et Mat. « GoodGame » les gars. Ce qui aurait dû être une véritable bombe, le Wikileaks du podcast n’a été en réalité qu’un petit pétard mouillé, détruisant au passage ma crédibilité et ma capacité de nuisance. Très fort Apple, Très très fort. Vous n’êtes pas à la place que vous êtes par hasard. Mais nous n’irons pas plus loin dans cette thèse qualifiée de farfelue par mes détracteurs, ce serait également inutile et contre-productif au même titre que la rancune puérile évoquée précédemment. Pas de polémique.

Comportons-nous en gentlemen et saluons Apple comme il se doit pour avoir rétabli le service dans les meilleurs délais.

Je vais donc m’inscrire sur Itune cette semaine et je vous ferai une vidéo sur Instagram en direct pour immortaliser cet instant que je diffuserai un peu partout pour vous prouver ma bonne foi. Et pour ce qui est de Ausha, je n’ai encore rien décidé. À suivre.

Mon grand œuvre va s’accomplir.

Bisous les Ksos.

 

1 réflexion sur « Le fruit défendu (Acte II) »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close